AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion














Personne ..


 

Partagez | 
 

 Kitagaki Shogo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shogoavatar



Sexe : Masculin
Participations : 11
Âge du shinobi : 28
Nindô : A chaque jour qui passe, sa peine. Ça suffit maintenant.
Apparition le : 26/09/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Kitagaki Shogo   Sam 26 Sep - 20:48


MusicPlaylist
MySpace Music Playlist at MixPod.com





Nom
Kitagaki

Prénom
Shogo

Surnom éventuel
Fantôme

Sexe
Mâle

Âge
18 ans

Village Souhaité
Kumogakure

Rang
Je m'en fiche. Choisissez !

Affinités
Kemuriton [Katon Suiton = Kemuriton (Fumée)]

Kekkei Genkai
Kemuriton, je ferai un clan si nécessaire.


..:: Apparence ::..


Taille
1m70

Poids
49 Kilo

Description physique
Un être vaporeux, sans aucun doute ! Une silhouette longue et fine. Une constitution légère, svelte, très peu musclée. Juste ce qu'il faut en sommes. De longs bras décharnés, des jambes squelettiques beaucoup trop longues pour un tronc définitivement trop maigre. Non, on a beau dire, ce corps là n'est pas fait pour la rude vie d'un shinobi... Et pourtant... Lorsque l'on regarde ce visage... un visage pointu, les joues creusées, les lèvres décharnées, une mine grisâtre à en tomber par terre, des cernes noirâtres, des yeux livides, une touffe de cheveux secs et raides, mal coiffés, d'une triste couleur ... et pourtant dans ce visage, au plus profond de ses prunelles une lueur. Chaude, lumineuse, dansante, une lueur d'espoir et de volonté. La véritable flamme de la vie habite en ce corps si faible. Oui, c'est ce flamboiement dans son regard qui persuade, qui impose le respect de son choix.
Le jeune homme se vêt d'une manière parfaitement normale, du moins pour un shinobi. Un haut-le corps serré, noir, sans-manches. Par-dessus, il se recouvre d'une combinaison d'infiltration aux teintes sombres, une fois de plus assez serrée. Cette combinaison possède sur la poitrine des pochettes utiles pour y glisser des ustensiles de tous poils. Mais est-ce là les seules poches, Seul notre héros pourra vous répondre... Il s'affuble également d'un pantalon sombre, lui arrivant aux mollets. Une fois n'est pas coutume, celui-ci est empli de coins et recoins capables de dissimuler bien des choses. Shogo est perpétuellement ganté, de fins mousses, en laine, couleur ébène. Il porte les sandales ninjas standards et exhibe depuis son bras gauche l'insigne de son village.



..:: Caractère ::..


Objectifs
  • Perfectionner son art !

  • Ne plus rien avoir à faire !


Peurs
  • Les chiens !

  • Les moyens de transport [Chariot, ect.]

  • Dora l'Exploratrice


Description psychologique
Calme et lenteur. Douceur et apaisement. Disparate et vaporeux. Livide et inexistant. On ne s'en souvient plus... C'est ainsi que l'on qualifierait ce pion s'il était en mission. Telle la brume, il se fond dans le paysage et disparait sans laisser de trace... Mais qu'on y réfléchisse à deux fois, dans le privé, Shogo est tout simplement impossible à vivre. Vantard, vaniteux, égocentrique et prétentieux, n'espérez pas une fois lui couper la parole, il a toujours quelque chose à dire... sur lui. Et ce n'est pas tout, rusé avec ça ce salopard. Les gens qui tentent de résister à son "charme", il les traque, en silence, et frappe aux moments les plus inopportuns. Oui, il aime les farces... d'ailleurs, son humour est pourri... très pourri, vous êtes prévenu ! Enfin, ne vous faites pas une idée noire de ce personnage, car au fond, il n'est pas mauvais bougre. Il aimerait juste se perfectionner dans son art de la brume [pour pouvoir une fois de plus vanter ses propres mérites] et que l'on le laisse tranquille [afin que l'on lui laisse le temps de se perfectionner et pouvoir fanfaronner plus, logique]. C'est également un shinobi très habile, qui se sert de sa tête, n'aimant pas trop le combat. Un malotru pourrait lui abimer son beau visage... Il est également loyal envers son village et ses coéquipiers. Il n'hésiterait pas à mettre tout en œuvre pour les dépêtrer de sales situations, laissant de coté sa petite personne. Bref, bien que ce soit un pourri, un chiant, un insolent, tout ce que vous voulez dans le privé, nul n'a jamais eut à lui reprocher ses méthodes d'infiltration. Il est sans doute un des meilleurs dans ce domaine. Du moins à Kumo...


..:: Histoire ::..


Naissance
Une froide nuit d'hiver, le vent violent et indomptable faisait vibrer les murs de bois d'une modeste demeure. Alors que dehors la mort jonchait les rues, emplies d'arbres nus et desséchés, d'herbes gelée et cassées, la vie émanait du cabanon. La vive lueur des lanternes filtrait à travers les volets d'if, des bruits d'agitation sortait des fissures des murs, les cris d'un enfant dominaient les mugissements du vent. C'est dans la vieille habitation de ses grand-parents que le modeste Shogo naquit.

Enfance
L'enfance du garçonnet se passa sans trop anicroches. Il ne semblait pas poser trop de problèmes. Il était tellement calme et tranquille que bien souvent il lui semblait disparaître aux yeux de ses camarades et professeurs. Combien de fois, alors qu'il rêvassait, il surprit le professeur passer son regard sur son pupitre sans même le regarder, comme s'il n'avait jamais été là. Même que des fois le professeur sursautait en le voyant, lui demandant comment il était rentré en catimini, ne le croyant jamais qu'il était là depuis le début... Oui, des faits bizarres se sont déroulés dans sa petite-enfance, mais rien d'autre. Une simple banalité et une tenue polie en toutes circonstances. L'éducation de ses grand-parents en transparaissaient singulièrement. Oui, il était éduqué par Mamy et Papy. Que voulez-vous, il n'a jamais connu son père et sa mère travaillait durant le journée, rentrant tard et épuisée le soir.

Destin
Ce fut vers ses 8 ans qu'un étrange événement changea sa manière de voir le monde... Il était docilement en train de jouer les sous-fifres avec sa bande de copain. Serviable, trop serviable et docile, il les écoutait et suivait leur directive.Il voulait être accepté, avoir leur reconnaissance. Vivre dans l'oubli et ne pas être reconnu par ses pairs lui a toujours creusé une plaie au fond de son âme. Voulant pallier à cette blessure, il était prêt à tout pour être enfin accepté. C'est donc avec célérité qu'il accepta d'aller rechercher la balle dans le jardin d'un riverain... L'escalade d'une longue barrière fut routine pour ce garçon aux membres si fins. Retombant avec souplesse sur le sol, il se précipita vers le ballon puis ce fut un choc. Basculant sur le coté, il entendit le grognement d'un chien. Un grand molosse, noir, bave aux lèvres, les lèvres détroussées, dents en avant. La sombre odeur de la peur s'écoula dans sa gorge. La bête sauta vers lui. Avec chance, il put l'esquiver. Puis, de ses longues jambes faméliques, il s'élançât vers le trailli. Dieu, qu'il avait peur. La sueur perlait sur son visage crispé d'angoisse. Accroché à la barrière, n'arrivant à monter plus haut, il entendit la foulée du chien, il se rapprochait, il pouvait l'entendre préparer son élan. Tournant la tête, il la vit, la gueule béante prête à l'engloutir. Un seul désir lui vint : s'échapper... Un désir fort, le désir de la vie l'enveloppait. Il se sentit léger, si léger. Si léger que rien ne pourrait le retenir. Un grand bruit le tira de son imaginaire. Reprenant conscience, il était assis sur l'herbe verte du terrain vague. Face à lui, le chiant aboyant férocement, derrière le grillage. Tout ceci n'était donc qu'un rêve. Il prit une grande bouffée d'air, heureux que tout cela ne soit qu'un mauvais rêve. Se tournant vers ses amis, leurs yeux ouverts comme des soucoupes, se chuchotant dans les oreilles de l'un l'autre, leur membre flageolants, il comprit... Ce n'était pas un rêve...


Commencement
Il fallut attendre deux-trois jours pour que l'histoire fasse le tour du village. A l'aube du quatrième, la porte toqua. Deux agents du Raikage se présentèrent. Une altercation s'en suivit entre ces deux agents et les grand-parents du bambin. Dispute qui se solda par l'absence du garçonnet, emmené par les forces du village. Ces deux agents lui expliquèrent qu'il était un enfant spécial et qu'il méritait par conséquent des attentions spéciales. Il fut décidé, par une des vieilles lois du village que notre jeune protagoniste devrait à partir de ce moment vivre dans et pour l'académie...
Ainsi débuta la carrière militaire du jeune homme...


----------------------------------------


Prénom
Unknow

Âge
20 ans

Sexe
Mâle

Ville
Liège, Belgique

Comment avez-vous connu le forum ?
Par Kitao Mabushii

Critique
Aucune, pour l'instant !


Dernière édition par Shogo le Dim 27 Sep - 15:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yutsao Mabushiiavatar



Sexe : Masculin
Participations : 32
Âge du shinobi : 29
Nindô : Protéger mon village et le servir
Apparition le : 30/08/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kitagaki Shogo   Dim 27 Sep - 14:24

    Bienvenue l'ami !
    Tu commence bien je trouve ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shogoavatar



Sexe : Masculin
Participations : 11
Âge du shinobi : 28
Nindô : A chaque jour qui passe, sa peine. Ça suffit maintenant.
Apparition le : 26/09/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kitagaki Shogo   Dim 27 Sep - 15:42

Fiche Terminée

Plus que l'attente d'un admin =)

ee merci du soutien l'ami ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Naruto Uzumaki -avatar



Sexe : Masculin
Participations : 447
Âge du shinobi : 22
Nindô : Être le plus grand de tous les Hokage
Apparition le : 11/08/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kitagaki Shogo   Dim 27 Sep - 16:38

    Parfait, déjà bienvenue sur VMN et merci de choisir notre communauté ! Très belle fiche. Alors tu veux commencer à RP au dessus du niveau Gennin, il te faudra un test RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shogoavatar



Sexe : Masculin
Participations : 11
Âge du shinobi : 28
Nindô : A chaque jour qui passe, sa peine. Ça suffit maintenant.
Apparition le : 26/09/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kitagaki Shogo   Dim 27 Sep - 16:45

Merci, beaucoup Naruto-kun ^^

Je veux bien du Test Rp. Car Genin à 18 ans, c'est la honte pour une légende vivante comme moi *sbaff*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orochimaruavatar



Participations : 82
Nindô : Vaincre le naturel et l'humain pour péréniser mon nom dans les siècles à venir
Apparition le : 23/08/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kitagaki Shogo   Dim 27 Sep - 19:29

Test Rp : Explique nous la situation lorsque tu as été arraché à ta famille pour servir le Raikage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shogoavatar



Sexe : Masculin
Participations : 11
Âge du shinobi : 28
Nindô : A chaque jour qui passe, sa peine. Ça suffit maintenant.
Apparition le : 26/09/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kitagaki Shogo   Dim 27 Sep - 21:59

Le Départ
Toc toc toc... Cinq minutes... depuis cinq longues minutes quelqu'un frappait à la porte. Ça devait être sacrément important pour une telle insistance. Surtout à cette heure d'ailleurs... Le soleil commençait à peine à émerger, le coq n'avait pas encore chanter. Emmitouflé dans son lit, l'œil rêveur, le cerveau en décomposition, Shogo essayait de rassembler les parties rationnelles de sa cervelle pour analyser la situation... dur ! Il put alors entendre la porte s'ouvrir et la voix de sa grand-mère s'éleva tel un gazouillement. D'où il était, il ne comprenait pas un traitre mot de ce qui se disait. Mais dorénavant, quatre voix s'élevaient du salon. Papy et Mamy y étaient, ainsi que deux timbres de voix anonymes. Le calme qui régnait sur la maison fut bientôt brisé. Ça commençait à chauffer en bas. Des éclats de voix commençaient à se faire percevoir. Bientôt, il entendit quelqu'un courir dans l'escalier. La porte de sa chambre s'ouvrit avec fracas et un homme en arme, arborant l'insigne de Kumo se présenta dans le cadre de la porte. Il était grand et imposant. Il s'approcha de notre jeune héros et tendis ses grandes mains noires avec la visible intention de l'attraper. Le visage rouge de colère de sa grand-mère traversa alors la porte. Elle était en pleurs, suppliaient inutilement et misérablement le shinobi de ne pas toucher à sa noble descendance. Mais l'homme semblait ne pas s'inquiéter de pareilles jérémiades. Devant l'attitude de sa grand-mère, Shogo tenta de s'échapper. Mais à peine l'autre lui frôla le bras du bout des doigts, il se senti partir, comme pris d'une grande envie de dormir... Amorphe, dans les bras du grand gaillard, l'enfant se vit descendre les escaliers. Au moment de franchir la porte d'entrée, il n'eut le temps que d'apercevoir sa mère-grand en pleurs et son grand-père à la mine renfrogné, les sourcils baissés, résolu et contraint d'écouter les forces militaires du village. La suite... il s'endormit, totalement épuisé...

L'Interrogatoire
Lorsqu'il revint à lui, il était simplement sur une chaise. Son ravisseur se tenait légèrement en retrait, sur sa droite. Face à lui, un petit bonhomme moustache qui le regardait fixement, les mains sous le menton. Le regard de cet homme était bizarre, il semblait lire à l'intérieur de lui, comme dans un livre. Son regard le scannait de la tête aux pieds. C'était franchement désagréable. Une série de question lui fut alors posé. Des questions personnelles, très personnelles. Mais pas sur sa famille, non. Les questions reposaient beaucoup sur son père. On lui demandait s'il le voyait souvent, s'il était en contact, le connaissait. Le garçonnet était vraiment perdu. Il ne comprenait pas qu'on lui soumette un tel interrogatoire. Il ne s'y était pas préparé. Face à de telles questions, il était obligé de décliner chaque déposition. Il ne savait rien de son paternel. Et à chaque négation de la tête, il voyait le regard de l'inspecteur s'assombrir. Durant deux heures qui lui paressèrent une éternité, il dut se démener face à ces mystérieux shinobis. Au bout de l'interrogatoire, le moustachu frappa des mains, comme pour se réveiller. Son air sombre disparu presque instantanément et il entreprit alors un speech. Un speech qui parut extrêmement étonnant au petit garçon. Selon ce petit rondouillard, Shogo possédait en lui des aptitudes tout à fait exceptionnelles et rares, si ce n'est unique. Il lui posa diverses questions qui éveillèrent grandement la curiosité de l'enfant. L'homme lui chantait des symptômes qui avait tout au long de la vie du jeune garçon parcouru son existence. Des impressions de flottement, des disparitions et apparitions momentanées et bien sur le fait d'être passé à travers un grillage. Il prit alors le temps d'expliquer en profondeur la nature de ce pouvoir. Ça semblait surréaliste, mais tout était pourtant vrai. Noter protagoniste était capable de transformer son corps en volutes disparates de fumée. Il avait hérité de son père une particularité, un don appelé Kemuriton, l'Art de la Fumée.

Kemuriton, l'Art de la Fumée
On pense que le Kemuriton est un art qui est arrivé à Kumo depuis la création même du village. D'ailleurs, le premier homme a utiliser de cet art semblait avoir été d'une importance capitale durant la création du village. De par son pouvoir, il fut le principal espion du village. Récoltant des informations et prévenant les attaques ou les points stratégiques à occuper pour la prospérité du village. Ensuite, de générations en générations, ce clan se fit de plus en plus discrets, non pas par incapacité, mais par soucis de rester dans le secret. Leur spécialisation d'infiltration et leur rôle de jocker du village devait rester le plus inconnu possible.
Le Kemuriton est un art qui mélange deux affinités totalement opposées : le Feu et l'Eau. De cette fusion résulte l'essence primordiale de cet art : la fumée, la vapeur, les nuages. On dit que les maître de cette techniques peuvent se transformer eux-même en brume. Une unité spéciale uniquement constituée du Clan Kitagaki constituait la troupe d'élite d'assassinat et d'espionnage du pays. Mais elle fut destituée, car considérée comme trop puissante et surtout trop connue. Pour l'art discret et délicat qu'était obligé d'accomplir de tels shinobis, mieux valait faire disparaître la pub autour d'eux... Depuis cette destitution, les membres de ce clan s'évanouir dans la nature. Soit pour exécuter au mieux le besoin de discrétion, soit par dégoût d'être considéré comme de simples pions pour le gouvernement... Telle fût l'histoire du clan Kitagaki...

La Proposition
Quand l'inspecteur arrêta son récit, Shogo avait la bouche légèrement entre-ouverte. On ne lui avait jamais parlé de son père, quelque soit le thème. Et là, il apprenait d'une traite, par un inconnu, l'histoire de sa lignée patriarcale. Alors que d'autres auraient put être bouleversés, déçus, en colère, lui il ressentit de la fierté. Une grande fierté d'appartenir à un clan si important. Et même si ce clan paraissait disparu ou déchu, sa valeur historique était intacte. Le petit garçon que l'on oubliait, qui semblait si banal leur était en fait supérieur, à tous. Gonflé d'orgueil, les joues pourpres de plaisir, il laissa la parole à l'homme bedonnant qui l'air le plus sérieux du monde lui offrit une place à l'académie du village, toute fraîche payée. Il comptait sur les capacités du jeune homme. Il resta là, pendant vingt bonnes minutes à flatter l'égo du môme, l'appâtant de belles promesses, lui faisant voir la vie en rose. L'uniforme inspirait le respect, servir sa patrie était l'engagement des hommes bons et courageux, il était un enfant exceptionnel. Le village avait besoin de lui. Le mou bourré, l'apprenti-fantôme acquiesça et accepta l'inscription au dernier argument de son soudoyeur : on lui apprendrait à maîtriser son don au mieux. Certaines archives montraient les arcanes secrètes de la famille. Mais seul le sang d'un membre de la ligné briserait le sceau apposé dessus... Un griffonnement sur le papier plus tard, le petit garçon était officiellement élève à l'académie, du haut de ces huit années d'existence. Prenant congé de lui, le rondouillard disparu et l'homme noir le conduisit au dortoir. Nanti de fatigue, le bambin s'endormit. Au lendemain de sa juste sieste, il serait officiellement l'avenir du village. Bonne nuit, petit bonhomme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiraiyaavatar



Participations : 125
Nindô : Proteger la nouvelle génération .
Apparition le : 05/09/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kitagaki Shogo   Dim 27 Sep - 22:02

Pour moi je dirais Juunin .

Un autre avis ? ::D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orochimaruavatar



Participations : 82
Nindô : Vaincre le naturel et l'humain pour péréniser mon nom dans les siècles à venir
Apparition le : 23/08/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kitagaki Shogo   Dim 27 Sep - 22:21

Ca me va
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Sasukeavatar



Sexe : Masculin
Participations : 326
Âge du shinobi : 29
Nindô : La Haine
Apparition le : 08/09/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kitagaki Shogo   Dim 27 Sep - 22:24

Ok, validé ! Ton art de la fumée serait plus un style spécial peut-être, donc tu peux attendre la mise en place de ce système !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shogoavatar



Sexe : Masculin
Participations : 11
Âge du shinobi : 28
Nindô : A chaque jour qui passe, sa peine. Ça suffit maintenant.
Apparition le : 26/09/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kitagaki Shogo   Dim 27 Sep - 22:27

Okay !

Merci beaucoup au Staff pour la rapidité =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kitagaki Shogo   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kitagaki Shogo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'apparition du ninja :: Ninjas validés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit