AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion














Personne ..


 

Partagez | 
 

 Kimimaro's Présentation [ Fini ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kimimaro Kaguyaavatar



Participations : 26
Nindô : ...
Apparition le : 20/09/2009

MessageSujet: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 13:19

  • [ Informations Personnages ]


_Nom : Kaguya
_Prénom : Kimimaro
_Age : 19 ans
_Sexe : Mâle et un vrai xD
_Village d'origine : Kiri No Kuni
_Village Souhaité : Oto No Kuni



  • [ Informations Physiques et Moral ]


_Description Physique : Quelle morphologie harmonieuse nous offre l'entité qu'est Kimimaro. Oui, Kimimaro se distingue par son apparence unique, c'est quelqu'un que l'on remarque forcément lorsqu'on le croise dans une rue ou lorsqu'il entre dans une pièce. Malgré ce que l'on pourrait croire, le shinobi est tout sauf imposant, petit et d'une carrure filiforme, il est très facilement sous-estimable et n'inspire nullement la crainte lorsqu'on le voit s'approcher de son pas menaçant vers son ennemi, néanmoins, prendre le ninja d'Oto à la légère serait une terrible erreur, car si son physique qualifiable de «brindille» n'inquiète pas, le shinobi possède des talents de combattant hors pairs... Remarquez, l'apparence «chétive» de Kimimaro n'est qu'un leurre, car même si on le pense dépourvu de toute force physique, le ninja montre un buste vigoureux, pas de muscles saillants ni de monstrueuses tablettes de chocolat, mais simplement une forme de torse qui trahit l'entrainement physique que s'impose le jeune homme. On pourrait croire, que l'apparence fine du personnage n'est dû qu'à son pouvoir héréditaire, les os, si certains trouvent cette méthode combat répugnante, ils ne peuvent nier la qualité et la puissance des attaques. Kimimaro utilise tout simplement ses propres os, se les extrayant du corps pour en faire des armes redoutables. Son pouvoir touche au calcium, il en modifie le taux et peux aussi se créer autant d'os qu'il le souhaite. Dernier point à mettre en relief concernant son physique d'apparence frêle, c'est l'avantage qu'il lui octroie en terme de souplesse, rapidité et agilité...Connaissez-vous le terme de beauté froide ? Cette expression ambiguë qui attache le physique d'une personne à une beauté mystérieuse ou tout simplement glaciale, gelée en fonction de son expression de visage, la couleur de ses yeux, l'indifférence de sa voix ? Oui, probablement, cette expression commune est connue, mais elle ne s'adresse qu'à un groupe de personne très restreint. Groupe dont Kimimaro fait parti. Ce qui relit le shinobi à ce terme élogieux est sans nul doute son teint de peau, blême et d'apparence fragile, il dégage une prestance soyeuse et soigneuse, l'aspect de la fragilité est très prononcé et même si la tentation de toucher l'épiderme blanche est tentante, on s'en retient, de peur de la voir partir en lambeau à la plus infime des caresses. La pâleur de cette peau pourrait être un désavantage physique majeur, mais le Shinobi trouve le parfait équilibre et fait du ton de sa peau un blanc pur et immaculé, semblable aux neiges matinales des montagnes, magnifique.

Si les traits physiques de Kimimaro cités ci-dessous vous prouve bien son authenticité, il reste des éléments qui viennent accentuer d'avantage le côté unique de l'individu. Aux nombres de 3, ces éléments se distinguent particulièrement par le fait qu'ils sortent du commun des mortels. Marquant le shinobi par des symboles uniques qui rappelleront toujours sa présence.
Le premier de ces symboles est très certainement celui qui frappe le plus, qui atteint l'œil directement lorsqu'on dévisage la ninja d'Oto. Ce signe distinctif, est en réalité au nombre de deux, une paire de cercles située juste au nord des sourcils du jeune homme, soit, au commencement du front. D'une circonférence moyenne, les deux sphères seraient mieux déterminées en tant que billes. Et si avoir deux billes au niveau du front n'était pas assez frappant, les avoir d'une couleur rouge sombre viendrait convaincre les plus tolérants. Marquant un contraste indéniable avec la pâleur de la peau de leur propriétaire, elles attirent sans mal le regard. Quand au second, il choque moins, mais reste tout à fait hors du commun. Du premier coup d'œil, ces secondes marques, oui puisqu'une fois encore, nous parlons bien d'une paire, ressemblent à des cernes terriblement creusées formées sous tout le dessous des yeux de Kimimaro, signe d'une fatigue intense où d'une maladie grave, pourtant, s'en est rien, car en y regardant de plus près, ces marques sont d'une teinte identique à celle des billes rougeâtres régnant sur le front su shinobi. La couleur ôte alors tout doute, les sphères et les cernes forment bel et bien un signe, celui du clan Kaguya, Kimimaro en porte les derniers vestiges... Avec ce troisième élément, nous allons clore ce second paragraphe traitant des signes distinctifs du personnage, mais avant, il vous faut savoir, que cet ultime signe est la fierté du shinobi, le symbole auquel il attache un grande importance, plus forte encore que ceux de son clan... Cette marque qu'il affectionne tant, c'est celui qui régit au centre de ses pectoraux, ces trois virgules sombres disposées en cercles qui ressortent particulièrement sur son torse blême, le sceau d'Orochimaru, celui de son maître pour qui il donna sa vie. Cette marque peut, à loisir, s'agrandir allant jusqu'à couvrir le corps entier du ninja d'Oto, il lui permet aussi de se changer en une créature n'ayant plus rien d'humaine et à la force incommensurable.

Si la majorité du corps de Kimimaro vous est désormais connue, il vous reste l'essentiel, et oui, que serait un homme sans un visage ? Peu importe sa forme ou son expression, tout individu porte ses traits, le distinguant de ses semblables, le marquant d'une authenticité propre à lui même... Un homme sans visage est probablement un homme sans fierté, chacun devrait pouvoir regarder dans les yeux celui qu'il tue, ou qu'il aide. Encore une fois, le ninja d'Oto se démarque rien qu'avec son faciès, ce-dernier, est, comme l'ensemble du corps du shinobi, de cette teinte pâle et attirante, sans omettre son impression de fébrilité. La forme fine du visage en ajoute à cette prestance fragile et les traits biens dessinées et sans imperfections ne sont pas sans rappeler les sculptures de marbre ancien. Le Shinobi serait doté d'un charme inouïe si seulement se visage ne se fermait pas en une expression neutre, indifférente, ne laissant filtrer aucunes émotions, pas une seules pensées, constamment verrouillé par un cœur gelé. Entourant ce visage de marbre, une crinière soyeuse chute en une cascade d'un ton aussi incolore que sa peau. En un mélange où il est difficile de différencier blanc et gris, les cheveux de Kimimaro sont un mystère à eux seuls, loin d'être âgé, le jeune homme a néanmoins une chevelure proche de la couleur blanche, cette teinte pourrait être choquante, pourtant, sans doute grâce à la moindre différence de teinte avec sa peau, les cheveux du Kaguya ne choquent en aucuns cas, disons simplement qu'ils sont parfait pour lui, que nulle autre couleur ne pouvait mieux lui aller. Pour ce qui est de leur mise en forme, là encore, nous nous retrouvons devant une originalité peu commune. La crinière couleur argent se montre d'une longueur suffisante pour se terminer en pointe aux milieux des omoplates du jeune homme, marquant dans sa façon d'être en une mosaïque unique au sommet du crane du personnage, les moins analystes diront que c'est une forme d'éclair tandis que d'autre verrons juste là une manière originale de placer une chevelure.
Il y a 3 ans, Kimimaro avant aussi de drôles de sangles qu'il faisait passer sur deux regroupements de mèche, le premier à droite rassemblant des cheveux proches de son œil et le second à gauche, se contentant de se servir derrière les oreilles du jeune homme. Aujourd'hui toutefois, il préfère s'en passer, laissant sa cascade pâle virevolter au rythme du vent. Si nous migrons plus au sud, nous devrions atteindre ce que Gaara et Haku on très vite remarqués, à savoir, ces perles qui luisent de cette lueur intense émeraude, encerclées par des paupières fines, ces sphères turquoises sont tout simplement magnifiques. Je pourrais m'attarder encore et encore sur les effets que provoquent les pupilles de Kimimaro, cet aspect sauvage et l'apparence hargneuse de ses yeux, néanmoins, j'en oublierai le plus important, car comme le dira Gaara, Kimimaro à les yeux de ceux qu'ils veulent prouver que leurs existences ne sont pas vaines, qu'ils ont un but et qui désirent que leur mort sera utile... Oui, c'est bien ce qu'expriment les yeux du shinobi, cette soif de faire quelque chose, de poursuivre un but, cette envie de rêve...


_Description Moral : L'esprit ou le caractère est ce qui définie au mieux une personne, celui qui explique ses actes, qui donne un sens à toutes choses... Extraverti, introverti, maladroit, doué, tout ces traits caractéristiques font d'une personnes ce qu'elle est, chacun se cherche puis se découvre... Telle est l'obligation pour vivre. Si ce que j'avance est vrai, alors Kimimaro n'a commencé réellement à vivre que très tard, privé de raison d'être, d'objectif, il n'a jamais pu se définir lui même, laissant celui qu'il admire le faire à sa place, Orochimaru. De ce fait, n'allez pas prendre le shinobi pour un vulgaire pantin, ne croyez pas qu'il à été aveuglé par son maître, non ! Le shinobi a pleinement conscience des intentions néfastes de son maître, mais alors ? Pourquoi tout doit être défini par des notions de bien ou de mal ? Kimimaro n'a nullement besoin de savoir qu'il aide ou tue de gens, ce qui importe le plus, c'est d'avoir une place, d'avoir un camp, que l'on s'intéresse à lui aussi bien comme ennemi que comme ami... Ce n'est pas non plus de l'égocentrisme, juste un traumatisme de la solitude qui l'a marquée dans son enfance. La pire des compagnies ne peut pas être pire que de vivre seul, personne ne devrait vivre seul et uniquement une reconnaissance éternelle peut récompenser l'homme qui viendra t'aider à t'échapper de ta vie faite que de banalité et d'absence de décision. C'est cet état d'esprit qu'arbore chaque jour le ninja, cette dette éternelle qu'il a pour Orochimaru, celui qui en a fait quelqu'un, qui l'a sortit de l'enfer de l'isolement... Encore aujourd'hui, il pense que le seul but dans sa vie est de servir l'Inekage qu'il admire tant, son dernier souffle ne sera que pour lui... Telle est la fierté du Kaguya, porter une partie des rêves du serpent...Parallèlement et outre ses notions inconnus sur les principes du bien et du mal, Kimimaro attache une importance particulière à un seul et unique mot : «Missions», chaque être est pourvu d'une mission, contradictoire ou pas, mais personne n'a le droit de l'abandonner, fuir la mission pour sauver sa vie est un signe de lâcheté que le ninja ne cautionnera jamais... De même pour ce qui est de la puissance, Orochimaru à fait du personnage un véritable milicien, si il s'avérait qu'un des soldats d'Oto ralentissait ou bloquait la mission par son manque de compétences, alors, peu importe son camp, le shinobi l'éliminerait, une nouvelle fois dans l'intérêt de son maître.

Si vous avez désormais compris ce qui régit l'existence de Kimimaro, vous n'avez pas encore percé le secret de l'énigmatique individu, indiscernable au premier abord...Je vais tentez de vous percer à jour ce que ce mystérieux ninja cache sous ce comportement abstrait et cette admiration excessive pour l'Inekage.
Ce que l'on remarque dès les premières paroles du ninja, c'est probablement cet air serein et froid qu'il garde constamment, s'exprimant uniquement d'une voix neutre, froide et incisive. il intrigue et fait de ses émotions un mystère, sa voix ne tremble jamais, comme intouchable par les sensations humaines... Oui, c'est la politique d'Oto, des soldats puissants dépourvus de toute conscience, de tout sentiment, simplement bons à servir leurs maitres qu'ils vénèrent tous. Heureusement pour Kimimaro, cette façade de marbre qu'il se donne est loin d'être ce qu'il est en réalité. Aussi gelé soit-il, le ninja à un cœur. Les larmes ont déjà perlés sur ses joues, il connait aussi les notions d'amitiés bien qu'ils ne les expriment pas. Jamais ô grand jamais il ne vous montrera un signe d'affection, néanmoins, certaine action pourront le trahir, car aussi surprenant soit-il, le ninja à développé un léger coté protecteur... Il sait aussi se montrer tolérant ! Ça paraît incroyable pour un disciple d'Orochimaru, mais tuer ne l'enchante pas et il préfère l'éviter lorsqu'il en à la possibilité, c'est pour cette raison qu'il n'achèvera pas Rock Lee la première fois, avant que celui-ci ne repasse à l'attaque... Pas forcément cruel, Kimimaro n'a néanmoins aucuns remords à éliminer son adversaire lorsqu'il le faut, c'est comme cela qu'il définie sa mission : Entraver chaque obstacle, tant pis si cela quémande l'assassinat.
Parfois sûr de lui cela ne l'empêche pas de savoir reconnaître un adversaire à sa juste valeur, il conviendra de la force de Gaara et ses talents d'observateur l'aide à comprendre les pouvoirs de ses adversaires... Il est humain, même si il est possible d'en douter, il est aussi capable de faire des erreurs, toutefois, ses échecs sont rares, tout bonnement parce que Kimimaro réfléchit à chacun de ses faits et gestes, pas de mouvements inutiles ni de paroles de trop, le stricte nécessaire, efficace et rapide.

Si j'entame cet ultime paragraphe, ce n'est guère pour vanter ou expliquer l'état d'esprit du shinobi, mais pour mettre en relief une de ses facettes uniques, une personnalité qui fait de Kimimaro un personnage redoutable rien qu'avec son caractère... Je parle bien entendu de sa force d'esprit, sa détermination, son mental d'acier. Oui, peu importe quel obstacle vient se dresser sur la quête du jeune homme, rien ne lui fait peur, rien ne l'empêche de poursuivre ce qu'il doit faire, ennemi ou ami, peu importe il écrase tout sur son chemin, met ses sentiments de côtés, se surpasse et donne tout de lui même dans chaque action qu'il fait. Cette force d'esprit se retrouve avec sa maladie, se sachant déjà condamné Kimimaro n'a nullement marqué de fatigue ni de déprime, sa mort imminente ne l'inquiétait pas, peu lui importait, seul servir son maitre et aller au bout de lui même comptait. Si ce mental à tout épreuve paraît telle une qualité comme une autre, elle donne un avantage inconscient en combat, car celui qui se battra pour défendre un rêve, qui se donnera corps et âme à son objectif l'emportera forcément sur celui qui se bat sans aucunes convictions... La force d'esprit la plus forte dans un avantage certain dans le combat, combinée à la rare force du ninja d'Oto, cela fait de lui un combattant redoutable... Ce n'est pas n'importe qui, qui, paralysé par une maladie du sang, vivant ses dernières heures, parvint à se déplacer et à mener un combat de haut niveau dans l'unique intérêt de son maitre... Kabuto exprimera parfaitement ces pensées en déclarant «Peu importe qui se dressera sur son chemin, personne ne peut vaincre Kimimaro.»


Dernière édition par Shin Kaguya le Dim 20 Sep - 17:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimimaro Kaguyaavatar



Participations : 26
Nindô : ...
Apparition le : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 13:24

  • [ Informations Historiques ]


_Histoire :

I ~ Enfance


Le début tragique est bien souvent celui d'un héros, sa raison qui le pousse à lutter contre les méchants, à se battre pour la justice et la paix... Sortons maintenant de ce stéréotype à dormir debout pour nous concentrer sur l'enfance tragique d'un de ces «méchants»... Kimimaro n'a pas connu de famille aimante ni de tragique accidents conduisant à leur perte... Il n'a pas eut de parents morts pour le bien de tous et dans l'intérêt de l'humanité, à vrai dire, il n'a pas eut de parent du tout. Certes, il n'est pas venu au monde par magie, néanmoins, le terme «parent» ne désigne-t-il pas avant tout ceux qui s'occupent de leur fils, lui offrant éducation, nourriture et bonheur ? Si oui, alors je peux confirmer mon affirmation, Kimimaro n'a jamais eut de parents. Déjà, lors de ses premiers jours, ses parents le voyait plus comme une future arme, prête à rejoindre les rangs des guerriers assoiffés de sang que formait le clan Kaguya. Mais alors, que faire lorsque les créateurs prennent peur de leur propre arme ? La destruction ? C'est probablement la sentence qui serait tombée sur cette être n'ayant que pour crime d'être né d'un clan d'animaux si, dans leur sauvagerie, ils n'avaient pas eut un éclair de lucidité... Une arme reste une arme après tout et plus dangereuse est-elle, plus elle en devient indispensable... C'est cet état d'esprit qui sauva la vie au futur ninja, c'est aussi celui-ci qui le priva de tout repères, de toute enfance.
Il fut enfermé dans la plus petite cellule de son clan dès qu'il fut sevré, ignoré par sa propre famille, oublié de son propre sang, le petit Kaguya grandit, sans jamais comprendre quelle était la raison de son existence. Seulement nourrit, Kimimaro n'a put obtenir l'affection que réclame chaque enfant ni le besoin de sécurité, de réponses, de notions et de principes, aussi, la seule chose qu'il gagnait avec l'âge était des questions. Savez-vous ce qu'est de rester dans l'ignorance la plus totale ? Être puni sans savoir pourquoi ? Se sentir victime d'une injustice mais être incapable d'expliquer que vous n'avez rien fait... Tout ceci jusqu'à croire que vous avez réellement fait quelque chose de mal et que votre unique vie sera de payer vos crimes ? Permettez moi d'en douter, pourtant, c'est ce qu'il a vécu jusqu'à ses 7 ans... 7 ans de tristesse, de solitude et de colère enfouie, 7 ans qui s'achève lorsque cette porte s'ouvrit...

« Kimimaro, le temps de d'utiliser est venu. »


Tuer tout ceux du village de la brume, oui, voilà qu'on lui avait insuffler un but, une mission, tout simplement quelque chose à faire... il ne comprenait pas, mais il n'avait pas besoin de comprendre, il lui fallait juste «suivre son instinct»... Mais quel était son instinct ? Oublier ses questions, courir et tuer, voilà ce qu'il devait faire. Terrifié mais décidé à faire ce que l'on attendait de lui, Kimimaro eut pour la première fois de sa vie l'impression d'être quelqu'un, de vivre, on avait demandé sa présence, on avait besoin de lui et c'est pour cette raison qu'il courait vers l'inconnu, prêt à tuer quiconque se ayant le bandeau aux 4 vagues.
Il y avait cet homme, au sommet de cette falaise, regardant le vide et sans une seconde d'hésitation, Kimimaro lui bondit dessus, l'arme en main, près à exécuter sa mission... La suite fut plus confuse et sans même qu'il ne comprenne, il se retrouva au sol. Reprenant ces esprit, l'enfant ce prépara à attaquer une seconde fois, avant d'être stoppé par les dires de l'inconnu. Il n'assimila pas tous ses mots, concentrés sur ses pupilles si étrange, elles avaient un effet fascinant, intriguant et étrangement, le Kaguya savait qu'il aurait suivit cet homme les yeux fermés si il lui demandait, il n'eut alors aucuns mal à l'écouter lorsqu'il lui déclara que son objectif se trouvait en bas... «Objectif » cet mot fit palpiter le cœur de l'enfant... Oui, il avait un objectif.

En plein cœur du village, Kimimaro se battait, tuant chaque adversaire avec une rapidité et une précision rare, il n'avait aucune raison, simplement un objectif, cela lui était amplement suffisant, alors il continuait, oubliant fatigue et blessure tranchant, tranchant, tranchant. Plus de questions ni d'image dans sa tête, seulement un corps animé par le désir de prouver qu'il n'était pas inutile, si tuer était une raison de vivre alors il l'a prenait... C'était sa manière de survivre car il survivait tandis que son clan s'effondrait au fil des minutes.
Endormit sur la branche le plus haute d'un arbre, le shinobi se souvient d'avoir fait une nuit sans cauchemars et aussi loin que remontait ses souvenirs, c'était la toute première fois. Était-ce un signe ? Il n'en doutait pas, quand il ouvrira de nouveau les yeux, son clan lui porterait estime pour avoir survécu avec les plus valeureux guerriers, ne leur avait-il pas prouver qu'ils pouvaient compter sur eux ? Oui, il avait gagné sa place... La désillusion fut terrible lorsqu'il comprit qu'il avait été le seul à survivre, qu'avait-il donc fait pour ne pas avoir été tué avec les autres ? Mourir pour une cause n'était-elle pas la plus belle mort imaginable ?
Kimimaro n'était peut-être plus dans une cage, mais il était encore une fois privé de liberté, errant sans but à la recherche de rien. Le désespoir noircissant son cœur, le gelant, l'empêchant désormais de ressentir la moindre émotion, Kimimaro perdait son âme... Et puis il y avait cette fleur, belle et d'une blancheur immaculée, véritable reine parmi le sol brun, elle était là et attendait, pour quelle raison ? Quelle était son but ? Mais elle le voyait pas non plus... Il fallait qu'elle paye ! Puis cette voix... Kimimaro l'aurait reconnu entre mille bien qu'il ne l'avait entendu qu'une seule fois, elle l'avait stoppée dans son geste et l'homme le regardait, toujours avec ses iris étranges et captivantes... Et que dire de ses mots ? Ils venaient frapper l'enfant en plein cœur, trouvant les paroles adéquates... L'ultime geste fut qu'il plaça sa main sur sa joue, un premier contact qui emballa la totalité du corps du futur shinobi d'Oto... Avait-il trouvé un rêve finalement ? Cet homme pouvait-il être celui qui lui donnerait une raison de vivre...

« Bien, allons-y... »


Il n'en fut alors pas plus à Kimimaro pour emboiter le pas de cet homme à qui avait d'ors et déjà juré dévotion.


II ~Ascension



Oto... 3 lettres qui étaient encore inconnus dans le monde ninja, le monde caché du son, avec à sa tête le grand Orochimaru était pourtant le refuge de la plupart des enfants déchus, abandonnés ou tout simplement perdus... Ici, le jeune garçon que l'on à connu du nom de Kimimaro a grandit. Étant un des disciples favoris de L'Inekage, il apprenait à maitriser son pouvoir, gagnait en assurance et surtout, montrait une gratitude sans faille à son maître... Il gagna en puissance de par ses entrainements avec le maitre des serpents, il apprit à se connaître, ou du moins à se connaître tel que le sannin le voulait, devenant alors une machine de guerre incroyable. Avant même d'entrer dans l'académie d'Oto, il se montrait d'une force redoutable... Il ne fait nul doute qu'il aurait pu passer directement au stade de genin, néanmoins, conformément aux ordres de celui qu'il admirait plus que tout, il s'inscrivit à l'académie. Ai-je besoin de dire qu'il n'eut aucunes mal à ravir ses professeurs ? Probablement pas, Kimimaro n'était pas un inconnu au village, même si son comportement froid et distant lui attirerait le mépris de ses camarades, personne ô grand personne ne venait lui faire ne serait-ce qu'une remarque. Le shinobi inspirait bien trop la peur, aussi bien par son pouvoir que par son statut de préféré d'Orochimaru.
La solitude le frappait encore et toujours, qui pouvait bien être ami avec un enfant ayant une faculté héréditaire qualifiée de « répugnante » ? Qui pouvait s'attacher à ce garçon que l'on disait froid et violent ? Toutefois, Kimimaro ne souffrait plus de cette mise à l'écart, il avait l'Inekage à ses côtés, il se sentait indispensable voir même aimé et de ce fait, rien n'arrivait à le déstabiliser.
Il faut aussi dire que ses camarades étaient tout aussi méprisant, faibles ou peureux, incapable de devenir des guerriers à service du serpent, aucuns ne le voyaient comme lui, aucuns ne savaient à quel point cet homme méritait que l'on lui dédie sa vie... Kimimaro aimait Orochimaru, comme un fils aime un père, comme un élève admire son maître...

Il avait déjà vu passé 10 printemps lorsqu'il fut convoqué pour l'examen genin et la remise officielle de son bandeau, loin d'être excité ou terrorisé comme la plupart des autres aspirants, Kimimaro gardait son aspect neutre totalement indifférent, qu'est-ce que pouvait peut représenter un grade de ninja quand on avait la possibilité de servir Orochimaru tout une vie ?
Lorsque lui et ses «collègues» entrèrent dans la salle étrangement plongée dans la pénombre, la femme était là, les traits tirés, les cheveux raides, et sa bouche aussi peu visible qu'une fente s'ouvrit en une mélodie grinçante :

« Je n'ai même pas envie de vous laisser passer ce test, vos professeurs sont unanimes, votre classe est la plus pitoyable qu'ils n'aient jamais eut... Néanmoins, Orochimaru-sama souhaite voir à l'œuvre quelques individualités, aussi et malheureusement pour vous, cet examen vous est obligatoire. »

Le ton neutre avec lequel empêchait toutes émotions, les élèves restaient de marbres, comme si ils n'avaient strictement rien compris... Kimimaro lui, avait sentit son cœur battre plus fortement lorsqu'il assimila que son maître voulait voir certains personnages à l'œuvre et sans être égocentrique, il se sentait visé... Il était hors de question de décevoir.

« Le test sera simple pourtant peu d'entre vous en réchapperont, du moins je l'espère... Oto ne tient pas à garder des genins incompétents... Ce mois-ci, nos Juunin on fait plusieurs prisonniers ninja, de l'ordre de génin ou chuunin, aujourd'hui, dans cette même pièce, ils seront libérés et aucuns d'eux ne doit fuir... Si tel est le cas, alors vous mourrez... Tous. Tuer ou être tué, telle est la devise de cet examen, que les plus faibles meurent.»

A peine ces brèves paroles achevés, la femme disparue et le grondement de pas sourds dans le couloir indiquait l'arrivée des ennemis... Certains de ses camarades hurlaient déjà, d'autres avaient sortis les armes... Kimimaro, lui, attendait patiemment l'os en main, prêt à tuer quiconque tentant de s'échapper du filet d'Oto... Ils étaient des incapables, jamais ils n'avaient tués, lui savait ce que c'était, il ne pouvait pas échouer.
Bondissant entre les rangs des capturés, le shinobi tuait, sans une once d'hésitation ni de remord, tranchant l'ennemi conformément à ce qu'attendait Orochimaru, il ne venait pas non plus en aide a ceux qu'il voyait en difficulté, si ils ne parvenaient par à vivre après cet examen, jamais ils ne pourraient se montrer digne de l'Inekage. Le visage couvert de sang, le Kaguya n'arrêta son massacre que lorsqu'il perfora la côte du dernier fugitif rendu discrètement aux portes du village...
Certains de ses camarades étaient morts, d'autres avaient brillé, mais aucuns n'avait mit autant de cœur à l'ouvrage que Kimimaro... Inquiétant ? Probablement, mais tel est le prix d'une dévotion sans pareille.

Il fallut attendre quelques jours pour revoir enfin cette femme antipathique, son air sévère n'avait guère changé, elle n'avait pas menti lorsqu'elle avait déclaré qu'elle souhaitait leur mort plutôt que leur réussite. C'est en contenant une rage apparente qu'elle déroula un parchemin et se mit à énoncer des noms, formant des équipes de 3 génins... Ainsi ceux qu'il devrait supporter s'appelaient, Ten'Shi Sayuri et Yakashi Yahiko ? Il n'en connaissait aucuns... Et ne voulait en connaître aucuns, seul retrouver Orochimaru l'importait.
Le premier contact se fit à l'heure du déjeuné, Orochimaru se disait occupé et Kimimaro devait donc se contenter de passer une journée seul, aussi, l'arbre et la quiétude qu'apportait l'imposait chêne du village l'attirait, quoi de mieux pour passer un moment en paix. Adossé au tronc, il ne put louper la jeune fille s'approchait sans être vraiment sûr d'elle, allait-elle vraiment venir le voir ? Ou alors allait-elle l'ignorer comme tout le monde ? Il ne fallait pas trop y croire et c'est exactement ce qu'elle fit, elle s'essaya et commença à déballer son déjeuné, ne faisant pas cas de lui, une énième fois totalement invisible. Il fronça les sourcils quelques instants et se prit d'une envie de lui hurler dessus, à contrario, il se calma, reconnaissant la jeune fille...

«C'est toi, Ten'Shi Sayuri ? »

Étrangement elle sursauta et lui teint un discours des plus incompréhensibles, lorsqu'enfin elle lui avoua qu'elle était aveugle. Si Kimimaro ne connaissait pas la pitié, il fut prit d'un élan de compassion pour cette jeune fille... Si elle était aveugle, comment pouvait-elle savoir si on s'intéressait à elle ? Devait-elle vivre, comme lui, dans l'ignorance totale ? Oui, pour la première fois de sa vie, le genin d'Oto eut un élan d'affection, c'est probablement pour cette raison qu'il lui donna indirectement rendez-vous le lendemain... Elle rencontrerait Orochimaru, sa vie aussi allait changer. Les ordres d'Orochimaru étaient clairs, il ne s'intéressait qu'à Sayuri, le 3éme genin était inutile, nullement besoin de le lui présenter. Alors, dès l'aube, le Kaguya attendit sa compagne devant l'académie, le point de rendez-vous jusqu'au palais de l'Inekage...

Ici débute leur véritable aventure, Sayuri & Kimimaro, désormais reconnu comme un des duos les plus redoutables du monde ninja. L'histoire sera néanmoins différente de ce que l'on pourrait croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimimaro Kaguyaavatar



Participations : 26
Nindô : ...
Apparition le : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 16:49

III ~ Avènement


Le long de la paroi blême et immaculée, la goutte glissa, à la fois lente et rapide, elle filait sur cette rampe totalement lisse... L'homme, avait les yeux rivés dessus, comme stupéfait par le spectacle, son regard mêlait douleur et crainte et il était simple de deviner que malgré ses traits jeunes, le masque de la mort venait peu à peu le recouvrir...
C'est à ce moment précis où la goutte se détacha de sa rampe pour s'écraser au sol, emportant avec elle la vie de ce jeune genin que l'on connaissait sous le nom Yahiko... Sans un geste, une seule expression trahissant un remord du meurtre qu'il venait de commettre, Kimimaro retira son arme osseuse de l'aine de son adversaire et lui tourna le dos, le laissant, dans un silence imperceptible, s'écrouler dans le gazon frais du crépuscule... Il venait froidement d'assassiner son coéquipier depuis 2 ans maintenant, sans une once d'hésitation ni de remord, car telle était la volonté d'Orochimaru-sama... Yahiko n'avait pas l'esprit suffisant pour servir Oto convenablement, trop insouciant, trop joyeux... Trop idiot. Il n'avait pas à regretter son geste, il ne devait pas regretter de remplir une mission.

La mort du genin ne fit pas grand bruit, les crimes classés sans suites d'Oto étaient d'une telle fréquence que maintenant, la seule précaution à prendre était de débarrasser le corps sans même chercher à trouver un quelconque coupable. Pensant ne pas avoir à souffrir de ce meurtre froid, Kimimaro se planta le doigt dans l'oeil, car loin de cette idée, une personne vint le faire douter de lui... Sayuri. Le Kaguya en était nettement plus proche qu'avec Yahiko, ils se ressemblaient quelque part, elle ne voyait rien et lui ne ressentait rien, un parallèle les rapprochant plus qu'on ne pourrait le croire, aussi, lorsqu'elle lui posa sa question, il fut totalement incapable d'y répondre...

« Qui ? Qui à bien put faire ça à Yahiko ? »

Kimimaro n'a put se résoudre à se dénoncer, préférant rester de marbre, laissant son cœur se perdre encore un peu plus dans les ténèbres. Mais se silence masquait probablement une crainte bien plus profonde, si terrifiante que seul l'inconscient du Kaguya put supporter, la crainte de faire subir le même sort à sa coéquipière...Il ne put néanmoins se poser de question plus longtemps, car la mort de Yahiko entraina un déséquilibre dans l'équipe et, solution plus simple que de trouver un remplaçant, Orochimaru proclama ses deux élèves ninja de niveau Chuunin, leur ôtant ainsi la possibilité de continuer le travail d'équipe... Avait-il repéré la relation forte entre ses deux ninja favoris ? Peut-être bien, il est difficile de penser qu'Orochimaru puisse ne pas prévoir un quelconque acte... Aucunes discussions ne s'imposaient de toutes manières. Sayuri se concentra sur le village d'Oto tandis ce que Kimimaro se voyait pourvu d'un rôle de chef d'une équipe bien étrange.

Tayuya, Sakon, Kidoumaru, Jiroubou... Quatre vermines qu'Orochimaru considérait comme ses gardiens, ses meilleurs soldats... Dire que Kimimaro ne fut pas fier d'être placé à leur tête serait mentir, la confiance de son maître en sa force était plus que flatteuse, néanmoins il considérait ses nouveaux frères d'armes comme des boulets. En réalité, la seule chose de positive que Kimimaro eut à en tirer, c'est la marque D'orochimaru pourvue à chacun d'entre eux... Tout en connaissant les risques, le shinobi n'eut pas une seconde d'hésitation et laissa les canines de son maître perforer son buste en une douleur atroce... Douleur qu'il supporta la tête haute...

Nombreuses furent les missions où Kimimaro dirigea le Quintet... C'était néanmoins les plus importantes, étant donné que le serpent considérait ces soldats comme sont élite... Peut-être que Kimimaro considérait ces 4 hommes adolescents comme incapables et indignes de recevoir la confiance de l'Inekage,mais il ne pouvait nier que grâce à eux il avait atteint une marge de progression impressionnante, ses compétences de combats s'amélioraient au fil des missions... Le Kaguya appris une cinquième danse, son plus puissant pouvoir, puis il parvint à contrôler et à jouir des pouvoirs colossaux du sceau... Enchainant mission à succès sur mission à succès, Kimimaro devint le guerrier numéro un d'Oto, le plus craint et le plus connu... Après son maître bien évidemment.
Tout cela ressemble à une vie parfaite n'est-ce pas ? Pourtant, Kimimaro regrettait un minimum son statut de genin, ses fréquents entrainements avec Orochimaru, la présence de Sayuri, le rire Yahiko... Cette vie était mieux, mais en tant de membre du Quintet du son, il pouvait mieux servir son maître et pour ce, il continuait et mettait tout son cœur dans chacune de ses missions. Et tout s'effondra, ses rêves, ses envies, sa vie, tout simplement... Kimimaro était destiné à mourir dès qu'il vint au monde... Comme tout le monde me direz vous, mais le Shinobi est né mort, né avec cette maladie incurable propre à son clan, le prix à payer pour un pouvoir héréditaire d'une telle force... Retiré du Quintet car incapable de se battre, Kimimaro passa ses dernières semaines dans une chambre, rallongeant sa vie inutile par divers appareils, laissant la mort trainer sa faux lentement...


IV ~ Renaissance



La maladie est un fléau, parfois bénin, certaine d'entre elles ravages des vies, familles et rêves... Kimimaro en fera l'amère expérience... Enfermé dans le laboratoire d'expérience de son maître, ses dernières heures filaient, inexorablement, vers ce glas qu'apportait la mort et le déshonneur... L'Inekage avait mit son plan en marche, il à trouver un remplaçant au Kaguya qui avait été autrefois choisit pour être le réceptacle de son maître... Oui, aujourd'hui, Orochimaru n'avait plus besoin de lui, il était devenus incapable même de bouger et donc, il ne pouvait servir les dessins de son maître... Paralysé et humilié, le shinobi tenta de mettre toute sa volonté pour se remettre sur ses deux pieds, une volonté indestructible dopée par une gratitude éternelle envers Orochimaru, des sentiments forts pour Sayuri, un honneur et une mission à terminer, un ultime acte qui prouve sa dévotion au serpent... Kabuto l'aidera à faire de cette étincelle une flamme en lui tenant des mots qui firent battre le cœur gelé de Kimimaro et, au terme d'un effort surprenant, il vaincu sa maladie... Retrouvant sa mobilité.
Il avait une mission...

Ne perdant pas un seconde, il quitta le village d'Oto sans même un regard vers l'arrière, inconsciemment, il savait qu'il n'y remettrait jamais les pieds, mais il espérait, il avait cette dose d'espoir de pouvoir revenir avec ce garçon... Uchiha Sasuke. Pour ce faire, il devait d'abord retrouver la trace des 4 du son, chargé une nouvelle fois de cette mission au combien importante... Dire qu'il n'eut aucuns mal serait un euphémisme, il savait pertinemment comment réagissaient ces ninjas pour avoir été à leur tête maintes et maintes fois. Il n'eut besoin que de quelques heures pour les rattraper. Deux étaient déjà morts, ils étaient tellement faibles... Seuls Tayuya & Sakon étaient toujours en état de sa battre, remarquez, aussi pitoyables étaient-ils, leur force était les plus remarquables parmi les 4...
La seule fille du quatuor était celle qui était en possession du prisonnier, elle semblait toutefois avoir les pires peines du monde à s'en sortir face à ces adversaires, minables, faut-il préciser. Kimimaro, intervenant alors en plein combat, choquant Tayuya par sa capacité à se déplacer s'empara du tonneau en ordonnant à la jeune fille de terminer ce qu'elle avait commencer avec ses ennemis tandis qu'il rapportait Sasuke a son maître, puis, aussi rapidement qu'il était apparu, il disparu, l'objet de la mission sous le bras.

Filant à une vitesse folle vers les portes d'Oto, bondissant sur le gazon chaud et observant avec impassibilité les paysages défiler, Kimimaro se voyait déjà terminer son ultime mission, pouvant ensuite mourir en paix... Il l'a sentait, sa maladie le rongeait, il était parvenu à se déplacer, mais elle le tuait, le temps se comptait en minute désormais. Pourtant, tout se déroula autrement, il y avait se blondinet qui arrivait à tenir sa vitesse, c'était assez incroyable...

«Je tuerais Tayuya dès qu'elle rentrera

Elle avait encore faillie à sa tâche... Ils étaient indignes de servir Orochimaru. Sur cette pensée, il s'arrêta et fit face à son ennemi. Pas franchement imposant, tout cela allait être rapidement conclue. Face au Kage Bushin de celui connu plus tard sous le nom de Naruto Uzumaki, Kimimaro fit parler son pouvoir, détruisant un à un les clones sans réellement faire d'effort, comme une simple routine, on ne pas pas qualifier la rencontre entre eux de combat... Du moins jusqu'à ce qu'un second ninja de Konoha arrive, celui-ci plus puissant et moins prévisible, forçant le ninja d'Oto à révéler un peu plus de son potentiel... Finalement, ce-dernier aura le dessus et entreprit de continuer sa route, à la poursuite de Sasuke venant de s'échapper... Le shinobi de Konoha voulu poursuivre le combat et, rapidement, il se retrouva une nouvelle fois à la merci de son adversaire, qui cette fois-ci ne se montra pas aussi clément et tenta clairement de l'achever.

La suite fut plus confuse, du sable, un peu partout et Kimimaro reconnu alors Sabaku no Gaara, un genin dont on ne faisait plus réputation, autrefois son allié... Il ne devait plus se retenir, son adversaire n'était pas sous-estimable ! Enchainant vague d'attaque sur vague d'attaque, Gaara prit rapidement le dessus sur le Shinobi d'Oto, qui dut libérer par deux fois les pouvoirs de son sceau. La combat fut des plus spectaculaires entre deux ninja que tout destinaient à de grands futurs... Le futur, il n'y en aura aucuns pour Kimimaro, la bataille accéléra le processus de sa maladie, et lorsqu'il fut tout près d'éliminer le ninja du vent, elle le rattrapa, fit arrêter de battre son cœur, le figea pour l'éternité... La mort emportant tout. Le coup stoppé. Décédé pour des rêves qui n'étaient pas les siens, mort pour un homme se fichant éperdument de son sort, mais mort comme il l'avait toujours souhaité, mort en ayant un camp, une raison de vivre... Une ultime souffle de vie en portant une partie des rêves de son maître... Un dernier regard sur le paysage, puis cette goutte de sang qui perle jusqu'à s'écraser sur cette fleur blanche emportée par le vent, telle une vie, ruinée par la solitude.

La notion du temps n'existait plus, était-ce le paradis où l'enfer ? Ce couloir de néant allait-il s'arrêter ? Il ne voyait rien, n'entendait aucuns bruits, sa main ne n'attrapait que le vide... Plus rien n'avait de sens, la solitude encore une fois. Était-il réellement mort ? Oui... Le néant ne pouvait qu'être la pire des punitions. Le pardon n'existait donc pas... Dieu lui même ne le comprenait pas ? Kimimaro ne ressentait plus rien jusqu'à alors, mais cette crainte venait briser cette loi qui semblait régir cette pièce vide de toutes essences, la crainte d'être à nouveau ignoré, par Dieu lui même. La prison de noir était encore plus difficile que l'enfer, méritait-il réellement ce châtiment ? Oui, il n'avait pas choisit le camp des « gentils », mais il avait choisit le seul camp qui l'acceptait tel qu'il était... Certes il avait tué des gens... Mais que pouvait-il faire d'autre ? Dieu ne reconnaissait-il pas la loyauté ? La gratitude ? Kimimaro n'était pas un méchant et encore une fois, on l'isolait, peut-être aurait-il dut être plus cruel, pour au moins être digne de l'enfer...
L'éternité et l'obscurité, même le pire des monstres ne méritent pas un tel sort, mais, si celui-ci était universel à tout les morts ? Alors, les êtres revenant de la mort sont tout simplement pleinement conscient de la valeur de la vie...

L'éternelle solitude qui piégeait Kimimaro éclata sans qu'il ne comprenne comment, il sentit sa conscience reprendre pied, il sentit cette brise sur son visage, son sang circuler dans ses veines, ses poumons respirer, son coeur battre à nouveau...Il était allongé dans la même prairie qui avait accueillit sa mort, et ses yeux s'ouvrit sur ce ciel parfaitement dégagé, la température était bonne... Il ne comprenait pas, mais il vivait. Il n'avait pas encore commencer à réfléchir qu'il marchait déjà vers les portes d'Oto, prêt à revenir aux pieds de son maître... Aujourd'hui, il doit une gratitude à une seconde personne, Orochimaru n'est plus le seul à l'avoir sorti de la solitude, quelqu'un l'avait sauvé d'une manière inconnue... Tout en marchant, il imagina les possibilités, loin de se douter que sa sauveuse n'était autre que Sayuri qui avait remué ciel et terre pour dénicher un ninja dont la légende disais qu'il pouvait purifier n'importe qu'elle substance... Ainsi, il purifia le sang de Kimimaro et conformément aux espoirs de Sayuri, elle revint à la vie...

« Merci. »

Sa renaissance est là, Kimimaro revient d'entre les morts pour revenir servir Orochimaru, redevenir le terrible soldat que l'on connait...


Dernière édition par Shin Kaguya le Dim 20 Sep - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimimaro Kaguyaavatar



Participations : 26
Nindô : ...
Apparition le : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 16:53

  • [ Informations Personnelles ]


_Age : 18 ans

_Sexe : Oui j'adore xD [ M ]

_Comment avez vous découvert le forum ? : Une simple rechercher sur un top-site, la qualité en toute simplicité.

_Critique à faire rapprocher ? : Que les Personnages du Mangas ont leur grade du mangas et que le Test Rp détermine non pas leur grade mais si oui ou non ils sont aptes à incarner le personnage en question. Je trouve qu'il n'y à pas assez de nombre de technique pour les personnages inventés, cela est désavantageux pour eux. Voila pour l'instant c'est tout ce que j'ai à dire, surtout ne le prenez pas méchamment, c'est plus une constatation qu'une critique =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Sasukeavatar



Sexe : Masculin
Participations : 326
Âge du shinobi : 29
Nindô : La Haine
Apparition le : 08/09/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 18:29

Pour ta suggestion je suis d'accord, plus que d'accord, j'ai pensé à un nouveau système vu que je suis admin en test, je vais l'exposer au fondateur vu que tu n'es pas le seul à faire cette remarque !

Pour la présentation en elle-même, c'est typiquement le genre de fiche que j'aimerais toujours voir lol. Je vais donc te donner un test RP :

Raconte-nous tout simplement ton retour à Oto, notamment ta rencontre avec Orochimaru qui te croyait mort !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimimaro Kaguyaavatar



Participations : 26
Nindô : ...
Apparition le : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 18:45

Hum...Serait-il possible d'avoir un sujet libre comme certain ont eu ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Sasukeavatar



Sexe : Masculin
Participations : 326
Âge du shinobi : 29
Nindô : La Haine
Apparition le : 08/09/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 18:47

Jusque là, depuis que Kyû et moi-même avons été nommés, nous n'avons guère donné de sujet libre, donc je ne pense pas que ce soit possible, à moins que mes collègues ne l'autorisent bien sûr.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimimaro Kaguyaavatar



Participations : 26
Nindô : ...
Apparition le : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 18:53

Bah déjà toi tu as eu un sujet libre =)

Et Franchement, c'est pas cool pour ceux qui viennent d'arriver, en gros je sera venu y'a 1 semaine j'aurai pu avoir un sujet libre lol M'enfin on verra ce que vont dire les autres =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Sasukeavatar



Sexe : Masculin
Participations : 326
Âge du shinobi : 29
Nindô : La Haine
Apparition le : 08/09/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 18:56

Oui c'est pas cool dans un certain sens, mais ça sera encore moins cool quand Kyû aura revu la fiche de présentation xD, sachant que nous souhaitons augmenter les exigences actuelles que nous jugeons trop faibles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimimaro Kaguyaavatar



Participations : 26
Nindô : ...
Apparition le : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 18:59

Tu juge ma fiche trop faible xD, ou tu parle des fiches faibles en général ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Sasukeavatar



Sexe : Masculin
Participations : 326
Âge du shinobi : 29
Nindô : La Haine
Apparition le : 08/09/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 19:00

Je parlais juste du modèle de présentation !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazumiavatar
▪ Admin VMN ▪
▪ Admin VMN ▪


Sexe : Masculin
Participations : 118
Nindô : ...
Apparition le : 27/04/2008

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 19:05

Sasuke : On à le droit au test libre.
Donc Kimimaro, fait ton test avec sujet libre ! ;)

_________________
► Administrateur de VMNaruto™ ◄
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimimaro Kaguyaavatar



Participations : 26
Nindô : ...
Apparition le : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 21:34

Ok Merci Somaya =)
Etant donnée que c'est un sujet libre, je n'ai pas pris en compte, l'histoire de Kimi ou autre =)

Test Rp


Le soleil se couche sur l'horizon... Malgré cette journée agréable et claire, quelques traces d'eau se retrouvent sur l'herbe aux abords du lac et vers la forêt. De l'eau mêlée à quelques gouttes de sang. Des traces de pas semblent aussi être présente dans l'environ... Un Shinobi blessé qui pourrait correspondre. Voilà ce qui se chuchote entre les membres d'une équipe de jeune Shinobi et de leur professeur. Ils sont quatre... Quatre à la recherche de Kimimaro... Pourquoi ? Pour le comprendre, nous devons revenir quelques instants auparavant...

Kimimaro sortait des bureaux avec un mauvais pressentiment... Le fait qu'il n'appartienne pas au village semblait être un élément dérangeant. Il ne comprenait pas vraiment en quoi, mais c'était ainsi... Peut-être que la disparition d'un être cher n'allait pas jouer en sa faveur non plus... Il avança donc rapidement dans la foule qui s'étendait dans les rues du village. Quand il quitta cette foule, il ne savait pas où il se trouvait, il avait marcher sans réfléchir et le voila devant un lot de maison. Surement des résidences. Il avança pour regarder avec son écureuil sur l'épaule, le décapsuleur dans la poche. Ce fut, arrivé au milieu d'un ponton qui menait à un ilot de terre pour quelques maisons, que le mauvais pressentiment devint un réel malaise...

"C'est lui, il n'est pas du village ! Surement un espion !"


L'équipe suit toujours fidèlement les traces d'eau et de sang. Ils ont beau chercher quelconques pas, ils ne trouvent plus rien. Le sensei en déduit que le ninja en fuite était passer, comme un débutant, par les arbres... Il semble alors fier de montrer à ses élèves de montrer des traces de branches cassée dans les arbres qui longent le chemin de traces. Les quatre ninja continuent doucement leur traque et semble arriver à termes de leur mission... Ils savent qu'il n'est pas loin... Le sensei remarque un mouvement dans un buisson derrière eux... Quatre kunais fusent dans cette direction... Un liquide rouge vole dans un gerbe gracieuse... Un sourire fier apparait sur les ninjas qui s'approchent.

Alors qu'il avait commençait à courir précipitamment, il entendait déjà des armes se planter dans le sol derrière lui... Il ne se retourna pas, il savait pertinemment qu'on allait le suivre. Il courut à une vitesse qu'il ne se connaissait pas, peut-être de nouvelle capacité, ou l'énergie du désespoir ? Car même avec un pied amoché, ils les tenaient apparemment à distance... Ce fait lui paraissait étrange mais il continua jusqu'à remarquer quelque chose qui pourrais bien l'aider... Alors qu'il ne sentait plus la présence des autres, il prit un petit chemin de bois entre deux battisses, qui menait à ... un ponton avec une barque. Il s'empressa de couper d'un coup de fémur la corde qui reliait l'embarcation étroite à la terre ferme. Il s'empressa encore plus de pagayer pour aller loin de ce lieu qui ne lui apportais que peu de chances... Alors que Kimimaro reposait ses jambes et faisait marcher ses bras, Nïoky courait partout sur la barque... Il ne devait pas aimer l'eau... Encore moins quand elle était si agitée... Car notre bel adolescent avait trouvé futé l'idée de s'enfuir en barque... Mais il n'avait pas remarqué que le vent commençait à souffler assez fort...
Poc... Les ennuis n'arrivent jamais seuls comme on le dit... Et là, l'ennui, c'était juste un kunai lancé puissamment qui fit bouger la barque encore plus qu'avec le remous tortueux. Mais ce kunai attira l'attention de Kimimaro... Ce ne fut pas plus mal, car il put se voir esquiver par la même occasion un second similaire à celui là. leur particularité ? Simplement un petit parchemin avec un kanji dessus. どかん. Sa signification ? ... Boum !

Quand il s'éveilla, il se trouvait sur une petite bande de sable, accolée à la forêt. Près de lui gisaient quelques planches de bois, légèrement roussies. Nïoky grignotait une noisette. Et Kimimaro se souvint... Il regarda vite fait s'il n'était pas trop blessé. Hormis un bras qui saignait, ses vêtements trempés, un pied maltraité, un corps fatigué, on peut dire qu'il s'en sortait bien... Il fit vite l'inventaire de ses affaires, il ne lui manquais rien, mais tout était imbibé d'eau ou de sang. Surtout la gourde, elle semblait plus remplie de ce liquide pourpre. C'était peut-être le fait qu'elle était situé près du bras en mauvais état... Mais l'heure n'était pas à boire ou à réparer les dégâts, il était surement encore en danger... Ainsi il continua sa course dans le bois d'Oto no Kuni, cherchant une idée qui pourrait le sauver...

Un gourde... Voilà ce qui se trouve dans le buisson ? Une gourde d'eau ensanglanté... Quel fourberie... Le sensei semblait en colère... S'être fait avoir ainsi pour avoir sous estimer son adversaire était un erreur impardonnable... En effet, Kimimaro les avaient menés jusque là avec les traces laissées. Mais près de cette gourde, un parchemin presque vierge est placé. Presque vierge, quelques gouttes de sang semblent former des lettres... Si il avait été sec, on aurait pu lire, mais là, l'humidité rend l'écriture floue. Le Sensei le prend entre ses mains sans autre attention, puis attendu un certain moment que l'eau s'évapore pour pouvoir ainsi lire le parchemin.

"Excusez-moi..."

L'explosion du parchemin put s'entendre dans toute la foret... Malheureusement, l'adolescent avait aussi pris soin de mettre un dernier frein à cette course insensée... Ce parchemin... Un parchemin dont le sceau n'explose qu'au contact de l'air, il venait d'être séché... Voilà désormais quatre corps blessés informés de cette ruse. Cependant, Kimimaro, qui n'était pas si loin, ne pouvait les laisser là, au milieu de braises. Certains de leur vêtement brulaient encore, et le lac était trop loin pour agir à temps... Il ne savait que faire, il ne voulait pas que ces gens meurent dans une explosion pour avoir fait leur travail... Dans cette détresse, il sentait quelque chose... Dans la nécessité de sauvée ces personnes, il se rappela des leçons de Orochimaru... Il se tint droit, forma un sceau plus ou moins réussi de ses mains, et se concentra. Il le sentait maintenant. Cette petite boule chaude, étrange, dans son corps. Une énergie qu'il tentait de contrôler, mais plus il se concentrait dessus, plus elle grandissait, comme la première fois. Cependant, il tenta ce coup-ci de la déplacer vers ses mains, instinctivement. Il y arriva, mais ne su que faire après... L'énergie augmentait encore et encore. Les mains s'illuminaient d'une aura oscillant entre le bleu saphyr et le cyan clair...Toujours suivant son instinct, il arrêta le sceau, tendit ses paumes vers les corps. Rien ne se passa... L'aura était encore présente, plus intense. Le chakra accumulé brulait Kimimaro. Il aurait aimé tout stoppé, mais il savait qu'il ne devait pas... La douleur devint aigüe, l'adolescent, dans un dernier espoir tenta d'évacuer tout son chakra...
Le shinobi tomba à la renverse... Un sourire illuminait le visage du jeune. Un lueur de surprise, de fierté se lisait dans ses yeux... Il était au sol, peut-être, mais il avait réussi. De ses mains venait de sortir une quantité d'os impressionnante, le chakra s'était transformé. Un miracle, voilà ce que pensait Kimimaro sur le sol .


Le soir, près des portes d'Oto, quatre ninjas furent trouvés, trempés, inconscients, légèrement brulés, mais en vie, et sans autre blessures. lorsqu'on les réveilla, le sensei remarqua la disparition de son livre, et dit de ne plus avoir aucun souvenir de ce qui se passa. Les élèves se rangèrent de son côté, naturellement. Qui sait s'ils mentent ? On a aussi entendu par les brigades de sécurité qu'un magnifique adolescent, suivi d'un étrange écureuil, arpentait les routes de la foret seul, un promenade apparemment. Rien de bien intéressant en somme...

Des arbres, des arbres, encore des arbres, toujours des arbres... Toujours les mêmes arbres... La foret d'Oto était certainement la plus grande mais aussi des plus monotones... Et Kimimaro se lassait plus chaque jour... Chaque jour ? Oui, en effet, cela fait maintenant quelques jours, peut-être une semaine, que Kimimaro errent suivant plus ou moins précisément sa carte. En tant normal, il sera déjà sortit, mais un objet le ralentit grandement. Non, cet objet n'est pas le sac de noix, glands et autres friandises que Nïoky remplit chaque jour un peu plus, mais bien un petit livre, très léger. Le fait qu'il fasse frein vient de son contenu. Ce livre avait été dérobé au sensei qui le poursuivait il y a quelques jours. C'était un guide nommé : 'Comment entraîner vos élèves pour avoir les meilleurs aspirants du village.'. Ce titre était peut-être prétentieux, mais notre adolescent suivait à la lettre son enseignement. Et c'était pourquoi désormais, il savait monter aux arbres sans les mains et marcher sur l'eau avec une relative stabilité. Il gérait assez son chakra pour ces exercices, et il en était fier. Le soleil se levait enfin sur la foret et Kimimaro allait devoir s'arrêter. Il préférait voyager de nuit, comme l'indiquait son manuel, c'était plus furtif, et plus pratique. Et puis Kimimaro trouvait que la nuit, l'éclat de la lune, embellissait son voyage. Ainsi, il se posa dans une petite clairière et feuilleta son bouquin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiraiyaavatar



Participations : 125
Nindô : Proteger la nouvelle génération .
Apparition le : 05/09/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 22:00

Pour ma part je dirais Juunin .

Un autre avis ? ::D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimimaro Kaguyaavatar



Participations : 26
Nindô : ...
Apparition le : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 22:03

Mon Perso est Juunin Élite =)
Donc soit j'ai ce grade, soit on me dis ce que je dois faire en plus pour avoir ce grade ^__^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazumiavatar
▪ Admin VMN ▪
▪ Admin VMN ▪


Sexe : Masculin
Participations : 118
Nindô : ...
Apparition le : 27/04/2008

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 22:03

Validé Juunin d'Elite ! (:

_________________
► Administrateur de VMNaruto™ ◄


Dernière édition par Somaya le Dim 20 Sep - 22:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Sasukeavatar



Sexe : Masculin
Participations : 326
Âge du shinobi : 29
Nindô : La Haine
Apparition le : 08/09/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 22:04

Bien, ça me paraît tout à fait convenable. Toutefois je ne peux pas te valider en t'ajoutant dans le groupe d'Oto donc il faut que tu attendes Somaya lol. Pour le grade, c'est le niveau de Kimimaro qu'il faut lui donner, soit Jounin Elite pour moi, mais le système va changer donc ça sera provisoire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimimaro Kaguyaavatar



Participations : 26
Nindô : ...
Apparition le : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   Dim 20 Sep - 22:06

J'aurai bien aimé Sannin mais Kimimaro et Juunin Elite alors va pour ce grade =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kimimaro's Présentation [ Fini ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kimimaro's Présentation [ Fini ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'apparition du ninja :: Ninjas validés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit