AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion














Personne ..


 

Partagez | 
 

 Yuna [ Validé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuna Taiheiavatar



Participations : 2
Nindô : Préserver la paix entre les pays.
Apparition le : 30/08/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Yuna [ Validé ]   Dim 30 Aoû - 19:30

    # Identité #

    Image de votre Personnage :

    Spoiler:
     

    ~~

    _Nom : Taihei
    _Prénom : Yuna
    _Age : 17 ans
    _Sexe : Féminin
    _Village d'origine : Inconnu
    _Village souhaité : Konoha

    # Physique #

    _Taille :
    Du haut de ses un mètre soixante et un, on ne peut pas dire que ce soit sa taille qui marque en premier quand on croise la jeune Yuna. Alors bien entendu c'est une taille de ce qu'il a de plus standard chez les jeunes filles de son âge, ni trop petite, ni trop grande. Néanmoins, la jeune fille dispose d'autre atout qui la rend justement si particulière. Notamment son regard, son atout majeur. Effectivement sur son fin visage en forme de cœur presque angélique d'une douceur inexplicable, nous y trouvons deux yeux en amandes qui dessinent parfaitement bien sa petite frimousse enfantine. Bon, bien entendu, jusque-là c'est tout de ce qu'il y a de plus normal, c'est plutôt rassurant même, mais si on y regarde d'un peu plus près, nous pouvons voir qu'ils ont chacun une couleur qui leur sont propre. Par exemple, son œil gauche est de couleur « bleu », symbole d'air et de sagesse. Bien entendu cette couleur n'en reste pas moins particulière, pour retrouver cette couleur si pur et si profonde, il faut plonger dans les abysses des océans, quitte à s'y égarer, car oui c'est ce qu'il se passe souvent quand on croise son regard si unique, on si perd, on si noie. Il en est de même avec son œil droit, celui-ci est vert plutôt foncé, signe d'espérance, de jeunesse et de compréhension vis-à-vis des autres. Donc vous l'aurez bien compris, le regard de la jeune fille est assez unique, un héritage secret...

    _Visage :
    Pour en terminer avec le visage de la jeune fille, nous allons maintenant nous arrêtez sur son nez, un petit nez de tout ce qu'il y a de plus basique, parfaitement bien dessiné et droit, à peine retroussait qu'il lui doit donne un petit charme discret. Ses lèvres, légèrement fine et à la fois un chouilla pulpeuse donne une envie de les croquer, mais ce qui attire le plus, c'est quand la jeune fille se met à sourire, il est impossible de sens décrocher. Lumineux et frais, il met du baume au cœur. Mais tout ceci ne serait rien sans sa chevelure qui sculpte à merveille sa bouille. De couleur foncé à reflet d'oré, ses cheveux sont plutôt courts et raides, la longueur s'arrête au niveau de sa nuque pour remonter légèrement ce qui donne un effet plus pointue et plus discipliner, elle a également une petite frange sur le côté gauche qui cache une partie de son front. Pour en finir, nous pouvons trouver une tresse qui part de sa nuque et qui descend jusqu'à ses chevilles. C'est donc une très longue tresse enroulée d'un fin tissu rouge, ne faisant ressortir qu'au bout une petite masse de chevelure.

    _Poids :
    Mais nous sommes d'accord, tout ce beau minois ne tiendrait pas sans un corps, élémentaire mon cher Watson. Alors... Comme dit plus haut, la jeune Yuna est loin d'être grande, même en ayant pris de l'âge on ne peut pas dire que la taille ait forcément suivie, mais elle est loin d'être petite, en gros elle est de taille acceptable, en tout cas ce n'est pas grâce à ça qu'elle se démarque plus ou l'inverse. Pour ce qui est de sa morphologie, et bien c'est la même chanson. C'est tout ce qu'il y a de plus normal, un corps svelte, pas trop maigre, pas trop enveloppé, il laisse néanmoins présager quelques formes généreuse. Grâce à un look plutôt frais et surtout déshabillé, on ne peut que confirmer que durant ces quelques années qui ce sont écoulées, la jeune fille a pris quelques formes qui la mettent nettement à son avantage. Mais bien entendu cela reste dans la norme, comme toujours.

    _Tenu vestimentaire (en 5 lignes maximum décrivez la tenu que porte votre personnage. )
    Donc oui son look, qu'a t-il de si particulier ? Et bien on peut dire que c'est un style qu'il lui est propre. En effet, habillée d'un fin bustier blanc, d'un petit short bleu et des bottes montantes, la jeune fiche a favorisé le confort pour ses éventuels et futurs combats. Pour ce qui est des accessoires, nous pouvons voir également une boucle d'oreille dessiner son oreille droite et uniquement à cette oreille, un cadeau de son tuteur pour ses 12 ans.

    # Caractère #

    _Objectifs : Préserver la paix dans les pays.
    _Peur : Destructions des pays.

    _Caractère
    Ce qui marque en premier chez la jeune fille, c'est sa générosité, son envie de faire le bien autour d'elle. Son tuteur la toujours élevé dans ce principe, « respect-amour-partage ». Yuna est une battante et elle mettra tout en œuvre pour respecter ce code. Elle donne beaucoup mais n'aime pas recevoir en retour. En effet, la jeune brune est une personne assez timide, elle ne va jamais voir les personnes d'elle même, non pas qu'elle ne veut pas, bien au contraire. C'est juste qu'elle en est totalement incapable. Elle est consciente que c'est un assez gros défaut, elle attend toujours que ce soit les autres qui fassent le premier pas. Bien entendu son tuteur l'aide comme il le peut pour casser cette timidité si robuste. On a l'impression qu'avec le temps il y a du mieux. Yuna arrive à prendre confiance en elle, mais il reste encore beaucoup de chemin à faire avant que la douce soit totalement à l'aise.

    Mais il faut savoir qu'une fois que Yuna est à l'aise avec la personne, c'est un tout autre trait de caractère que l'on peut voir. Pour ses ami(e)s, ses proches, sa « famille », Yuna est prête à tout, oui elle n'hésiterait pas une seule seconde pour donner sa vie pour une personne qu'elle affectionne. C'est une battante, qui n'a peur de rien quand on touche à ses être aimés. Elle n'a jamais compris d'où pouvait venir cette sensation mais elle sait que parfois, elle aime la ressentir, cette chaleur, cette envie qui coule en elle. Bien entendu, elle le garde pour elle, car c'est un comportement assez illogique quand on est, du moins à la base, timide comme pas possible. Aura t-elle un jour l'explication de tout ceci...

    Mise à part c'est deux opposés, Yuna est quelqu'un d'extrêmement franche et décidée. Elle n'hésite pas à remettre les choses en place et surtout les gens quand il le faut, mais toujours de façon posée. Yuna n'aime pas agresser gratuitement les gens, qu'elle est des affinités avec eux ou non. Elle agit toujours calmement, elle aussi très réfléchis même si on peut voir au fond d'elle un mauvais caractère, on le voit notamment quand la limite est franchi où lors des combats. Il est très rare de la voir agir sur un coup de tête. A cause de sa timidité, elle a toujours appris à observer à silence, elle est également très intelligente et débrouillarde. Mais tout ce mérite en revient à son tuteur qui a réussi à élever la jeune fille comme il le souhaitait, dans les règles du village de Konoha.

    # Vous #

    _Age : Majeur
    _Sexe : Féminin
    _Comment avez vous découvert le forum ? : Top site
    _Critique à faire rapprocher ? : Etant nouvelle ce serait plutôt mal vu, à voir par la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna Taiheiavatar



Participations : 2
Nindô : Préserver la paix entre les pays.
Apparition le : 30/08/2009

~° Général ninja °~
Level: 1

MessageSujet: Re: Yuna [ Validé ]   Dim 30 Aoû - 19:31

    # Histoire #

    _Histoire ( Merci de pas rédigé 50 lignes, un résumé de 20 lignes suffit largement )

    I. Rencontre

    Des jeux de lumières... Des branches qui dansent... Une brise qui caresse... Et une voix aiguë et constante, l'intonation, toujours la même, le cri, ne s'arrête pas, jamais, ou alors si, pour reprendre sa respiration mais cela repart de plus belle... Mais en ce Samedi, les cris furent cacher par des rires, un rire, un homme... Cet inconnu venait de se pencher vers cet enfant, ce bébé abandonné. En temps normal quand on croise un bébé abandonné, la première réaction est assez déconcertante... On recul de quelques pas, on se retourne vivement, on scrute l'horizon, on transpire, la respiration s'accélère nettement, on tourne sur soit même. En un mot on « panique ». Mais avec cet homme c'était tout à fait l'inverse. En entendant les cris du bébé, il se mit à rire, il se pencha d'un coup vers le bébé, l'observa longuement. Il ne fallait pas être devin, c'est un bébé abandonné, pas besoin de réfléchir pendant des heures et cet homme l'avait très vite compris. Sans attendre, il pris le couffin entre ses mains et les divers objets qu'il y avait à côté de cet enfant, ainsi que le « mot » qui se trouvait près de lui.

    C'est donc à ce moment précis que l'histoire de Yuna prenait forme.

    Hisa Inio... Un nom quelconque pour certain, un nom unique pour la jeune fille. C'était donc cet homme qui l'avait accueillit chez lui, c'était donc lui son nouveau repère, sa nouvelle famille, sa vie dépendait uniquement de lui. Hisa n'était plus tout jeune mais trop vieux non plus, il n'était pas en âge d'être père mais plutôt d'être grand-père, un jeune grand-père en somme. Comme Yuna, cet homme n'avait plus de famille, il était veuf depuis maintenant quelques années, sa femme étant parti bien trop tôt, emportée par une foudroyante maladie. Il n'avait pas d'enfant non plus, c'était un homme solitaire, à contre cœur bien évidemment. Au fond de lui, il avait tant d'amour à donner, c'est en autre pour cela, qu'il n'avait pas hésité une seule seconde pour prendre la petite Yuna. Bien entendu aussitôt la petite arrivée, les villageois le questionnaire sur cette arrivée soudaine, il leur raconta donc sa petite histoire. Que durant son entraînement matinal dans la forêt de Konoha, des cris d'enfant l'avait interpelé et c'est alors que tout s'enchaîna. Les villageois le regardèrent d'un air admiratif, beaucoup d'entre eux n'étaient pas étonnés de son geste, bien au contraire. Hisa est un homme respectable et surtout respecté, généreux et également courageux. Il savait également qu'il pouvait compter sur les habitants pour l'aider, car c'était comme ça que cela marché à Konoha, tous unis, tous soudés pour le bien de tous. Bien entendu, Hisa présenta la petite Yuna à sa femme. Car il faut savoir que le ninja avait pour habitude d'aller voir sa femme après chaque entraînement. Il pouvait rester pendant de longues heures sur la tombe de sa défunte épouse. Il lui racontait ses journées, ses entraînement, ses missions... Les missions qui se faisaient de plus en plus rare car il commençait a ce faire vieux, mais cela dit, il était toujours en bonne forme, n'hésitant pas à mettre encore quelques raclés aux jeunes et nouveaux ninjas. Toujours de bons conseils, il était d'ores et déjà promu à s'occuper de l'académie, une belle reconversion.

    II. Evolution

    Yuna grandissait vite. C'était une belle petite chipie, assoiffée de connaissance, toujours à poser telle ou telle question. Bizarrement, elle ressemblait étrangement à la femme d'Hisa, tout comme elle, c'était une femme très curieuse, toujours intéressée à ce qu'il se passait autour d'elle. Cette ressemblance amusait beaucoup Hisa. Yuna savait pertinemment qu'Hisa n'était pas son père, celui-ci ne lui avait jamais caché, bien au contraire très tôt il lui fit comprendre et lui expliqua comment elle avait atterrit ici. Officiellement Hisa était un genre de tuteur, mais officieusement, pour elle s'était bien plus, il représentait à lui tout seul son unique famille.

    Très tôt, Yuna montrait qu'elle avait des capacités avancées, une intelligence précoce, des mouvements qui ne mentaient pas, bien entendu cela n'avait pas échappé à son tuteur qui jubilait au fond de lui. Hisa avait un rêve pour une Yuna, il espérait qu'elle devienne un futur Shinobi de Konoha, tout comme lui. Mais bien entendu, ce n'était pas à lui d'en décider, mais il comprit très tôt que la jeune fille prenait cette direction sans trop le savoir.

    Aux fils des années, Yuna était apte à comprendre ce qu'il se passait autour d'elle, elle savait ce qu'était Hisa, parfois même, elle l'accompagnait jusqu'à l'académie, bien entendu, il était interdit pour elle d'y rentrer, du moins pour le moment. Elle passait ses journées à l'attendre sortir de cette académie. Elle pouvait voir également les ninjas sortir de cette école, il y en avait de toute âge. Elle était intriguée par leurs bandeaux. Parfois même, il lui arrivait de suivre un petit groupe de ninja, elle les observait en cachette s'entraîner, oui, elle observait, elle analysait en silence. De retour à la maison avec Hisa, elle ne pouvait s'empêcher de lui monter ce qu'elle avait vu aujourd'hui, elle s'amusait donc à reproduire ce que les ninjas avaient fait l'après-midi. Hisa était stupéfait, il savait pertinemment qu'avec cet enfant il y avait quelque chose de particulier mais pas à ce point. Il décida donc de prendre les taureaux par les cornes, durant ses moments libres, il entraîna Yuna dans la forêt avec des petits exercices basique. Il lui montra également l'endroit il avait trouvé le petit bébé 8 ans auparavant. Yuna avait le cœur serré mais bizarrement elle se sentait bien également, car Hisa n'était pas le seul à avoir pris la petite fille sous son aile, la forêt entière l'avait également adopté. Hisa expliqua à la jeune fille qu'elle était maintenant en en âge de rentrer à l'académie. Nul besoin d'en dire plus, les yeux de la petite Yuna s'émerveillait suite à ces quelques mots, elle était maintenant aspirante pour devenir, peut-être, un futur et grand ninja de Konoha. Ce n'est pas pour autant qu'Hisa arrêta les entraînements quotidien. Certes, Yuna était désormais à l'académie, mais il voulait lui apprendre des choses qui lui seul pouvait, pour préserver sûrement cet unique lien.

    III. Passé

    L'exam Genin.
    Cela faisait maintenant quelques années que Yuna attendait patiemment ce jour là. Bien évidemment Hisa ne manquait pas de la rassurer mais elle n'avait pas besoin de cela, avec son tempérament calme, la jeune fille ne stressait pas, elle attendait juste ce jour... Mais ce n'était pas tout, du moins ce n'était pas le seul changement qu'il y allait avoir.

    - « Très bien Yuna, arrêtons-nous là pour aujourd'hui. Une fois n'est pas coutume tu as bien progressé, je ne me fais aucun soucis pour l'examen Genin. Mais avant de penser à l'examen, il serait peut-être temps de parler un peu de ton passé. Nous n'en parlons que très rarement pour la simple et bonne raison que je n'ai aucune réponse à te donner, mais le pire dans tout ça, ce que toi tu ne poses pas de question. Et pourtant je sais que cela te pèse. C'est tout à fait humain de vouloir savoir d'où l'on vient... »

    *Je le regardais sans dire un mot. J'attendais ce moment ou plutôt je l'appréhendais... Comme il le dit si bien, ne pas savoir d'où l'on vient est perturbant et surtout déstabilisant, mais après est-ce que je veux vraiment en savoir plus sur la famille qui m'a abandonné ? Pour le moment non, je veux juste savoir d'où je viens...*

    - « Quand je t'ai retrouvé dans la forêt, il y avait quelques objets près de toi, il est temps que je te montre tout ceci. Rentrons. »

    *Toujours sans dire un mot je le suivis. J'étais un peu perplexe... Des objets ? Je ne comprenais décidément plus rien, c'est peut-être pour cela que je n'avais pas hâte qu'on parle de tout cela. J'allais enfin en savoir plus sur moi, logiquement je devrais être heureuse, mais non, je suis là, je ne dis rien.*

    - « Je t'ai inscrite pour l'examen, j'espère que tu ne m'en veux pas d'avoir pris les devants, je suis tellement excité, encore plus quand je l'avais passé... »

    *Je n'étais maintenant plus concentrée, je ne l'écoutais plus, mon esprit était ailleurs. Sans trop l'expliquer, les battement mon cœur s'accéléra, mes mains devenaient moites... Je paniquais... Mais pourquoi.*

    - « Ne t'en fais pas, tout ira bien. »

    *Je senti une main se poser sur mon épaule, le seul contact qui pouvait me calmer. Sa main chaude et forte me rassurait... Son sourire aussi, son regard...*

    - « Alors voici ce qu'il y avait près de toi. Un Katana, alors je ne vais pas te mentir, c'est la première fois que je vois un sabre comme celui-ci, il est unique dans son genre, c'est la preuve qu'il vient d'un clan qui lui est propre. J'ai bien sûr fait plusieurs recherches, mais impossible de trouver quoi que ce soit, mais je ne désespère pas, je suis loin d'avoir fait tous les rayons de la bibliothèque et puis je ne suis pas le seul à faire des recherches... Alors comme tu peux le voir, c'est un sabre immense, là aussi c'est la première fois que j'en vois un aussi grand. Donc comme tu peux t'en douter, il est impossible de l'accrocher à la taille. C'est pour cela que je suis entrain de faire un système pour que tu puisses l'accrocher sur ton dos. Je suis entrain de réaliser une lanière qui sera bien évidement réglable, vu que tu es loin d'avoir terminée ta croissance, ton corps va encore évolué... Oui, comme ça ce sera parfait. »

    *Voilà donc mon héritage, un sabre... Un immense et long sabre. Encore une fois je ne pris pas la parole, j'observais et j'écoutais attentivement Hisa, jamais je ne pourrais le remercier pour tout ce qu'il a fait pour moi, je sais que tu n'aimes pas quand je dis ça, mais tu n'es pas mon tueur, non, tu es mon père. Je regarde la lanière que tu as réalisé, tu as tout prévu pour mon confort, tu savais donc pertinemment que je n'allais pas rejeter ce sabre, ce seul lien qui pourrait me dire d'où je viens... Après avoir fait quelques essais tu me tends enfin le sabre. Je ne dis toujours rien. Je le prends de mes mains tremblante et fébriles. J'aurais cru qu'il serait beaucoup plus lourd, mais en même temps il est long et fin. Je l'observe, je le touche à peine, peur de le casser ou autre. J'observe de mes yeux ébahis le manche, il est magnifique, raffiné, travaillé, tout comme le saya que j'enlève doucement et délicatement pour faire place à la lame qui brille de mille feu, mon regard se poursuit jusqu'au tsuba, il est rond il y a de dessins, j'ignore ce que ça peut représenter. Mais je repose aussitôt me regard sur la lame, je l'incline sous différents angles pour l'observer plus en détail. Comme un sale gosse, je ne peux m'empêcher de faire glisser un de mes doigts dessus...*

    - « Attention Yuna, j'ignore depuis quand exactement il n'a pas servi, mais ce qui est sûr c'est que durant ces 12 dernières années, il n'a pas servi du tout, néanmoins, il coupe, pas besoin de faire de geste brusque, alors je te demanderais de faire très attention. »

    *J'esquivais un petit mouvement de tête pour approuver tout en mettant mon index coupé dans ma bouche pour arrêter le saignement. Je venais de ranger le sabre dans son saya. Il était délicatement posé par terre et je l'observais en silence.*

    - « Yuna, il y avait autre chose aussi. Un mot... »

    *Sans un mot de ma part, tu me tends le papier. Une nouvelle fois je me sens mal, pourtant avec le sabre j'étais bien apaisée, pourquoi avec un simple mot, je me mets à paniquer de plus belle. Mais comme toujours, tu es là, tu ne me lâches pas. J'ai dû mettre au moins 15 minutes avant d'ouvrir le mot et pour être honnête, je me suis forcée, ça n'aurait tenu qu'à moi, je l'aurais brûlé...*

      " Les premiers mots s'adressent à la personne qui a pris en charge Yuna. Son nom est Yuna Taihei, comme vous pouvez vous en douter, ce n'est pas son vrai nom, pour sa sécurité. Mon choix de l'avoir déposé dans cette forêt n'ai pas dû au hasard. Je fais confiance a Konoha d'inculquer vos règles à ma jeune sœur et de la guider sur le droit chemin en attendant mon retour.

      Oui, ma tendre sœur, tu ne dois pas comprendre ce qu'il se passe, et je ne peux rien te dire, il va falloir que tu sois forte en attendant mon retour, je vais revenir et ensemble nous accomplirons notre destinés. Yuna, ton chemin est déjà tout tracé, ne t'égare pas. Courage.

      Je t'aime."


    *Pas besoin de lire deux fois le mot, je le referme aussitôt tout en la rendant à Hisa qui la range à son tour. Je ferme les yeux, je respire. Je ne comprends rien, logique. J'ignore si je suis normale, mais cette personne qui se fait passer pour mon frère, et bien... Je le hais de tout mon être. Qu'est-ce que sait que cette histoire de destiné ?*

    - « Yuna, ça va aller. Là aussi, depuis plusieurs années je vais des recherches, il ne faut pas perdre espoir et -- »

    - « Je ne veux rien savoir de lui... Du moins pour le moment. Mon rôle est de devenir Genin, Chuunin... D'être l'une dès meilleures Shinobi du village de la feuille, je veux préserver cette paix, je veux être comme toi... Je ne veux pas me concentrer sur lui pour le moment, je l'attendrais et j'attendrais surtout ses explications -- »

    - « Ne sois pas trop dur Yuna, il t'a abandonné pour te protéger, mais tu as raison de ne pas tout mélanger, nous attendrons donc son retour... Je suis désolé de ne pas pouvoir te donner plus de réponse. J'aimerais tellement te dire d'où tu viens. »

    - « Ne t'en fait pas Hisa, je suis heureuse avec toi, je ne changerais pour rien au monde ma vie ici... Et puis, je le serais tôt au tard... »

    IV. Futur

    Aujourd'hui j'ai 17 ans, beaucoup d'eau a passé sous les ponts. J'ai réussi à attendre mon objectif, je suis maintenant un shinobi et j'espère ne pas m'arrêter là, je suis tes traces, je veux être aussi forte que toi, aussi généreuse pour que tu sois fière de moi, de là où tu es. Cela fait maintenant 2 ans que tu m'as laissé, que tu nous as laissé. Je ne pleure plus, je commence à sourire quand je parle de toi, mais je ne vais pas te cacher que j'ai encore la voix qui tremble. Il faut du temps et nous avons tout notre temps n'est-ce pas ? Comme toi, j'ai pris l'habitude de venir te voir après les entraînements ou les retours de missions. Je n'ai plus personne à qui parler et puis de toute manière je n'ai envie de parler qu'à toi, je sais que tu es heureux là ou tu es, tu as retrouvé ta douce, j'espère que vous allez bien. Ici, ça bouge pas mal quelque chose de terrible ce prépare, mais ne te fais pas de soucis, tu peux nous regarder tranquille, tout se passera bien. Nous sommes près... Je suis prête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shodaimeavatar
▪ Fondateur VMN ▪
▪ Fondateur VMN ▪


Sexe : Masculin
Participations : 2461
Nindô : ...
Apparition le : 24/07/2007

MessageSujet: Re: Yuna [ Validé ]   Dim 30 Aoû - 19:48

Salut Yuna Taihei,


  • Bienvenue sur VMN. Dis donc, tu RP excellemment vu ton histoire. Ton objectif me parait raisonnable, mais difficile à réaliser sur un tel monde, celui des ninjas. Sinon à part ça, un vocabulaire excellent, une qualité RP sublime, sans hésitation, je valide =D. Tu peux aller rédiger ta fiche technique maintenant. Je te souhaite de passer de bons moments parmi nous.
Au plaisir ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yuna [ Validé ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Yuna [ Validé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'apparition du ninja :: Ninjas validés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit